Azawakh-Oska

Azawakh-Oska

EXTRAITS DE CORRESPONDANCE AVEC LES PIONNIERS - B.Lamarche

 

Bruno Lamarche  (1974) - « A propos du standard du Lévrier de l'Azawakh :

 

 

- apparence générale :

(…) la distinction qui est faite entre le modèle des plaines et celui des régions rocheuses est du point de vue strictement morphologique tout à fait juste... mais l'appellation « des plaines » et « des rochers » me semble pour le moins exagérée.

Toutefois, les nomades en général et les Dahoussaaqs en particulier s'accordent à retenir que les individus de robe fauve sont plus à l'aise dans les rochers que ceux dont la robe est sable.

Néanmoins, dans le sud de l'Adrar et le nord du Tamesna, les zones rocheuses sont insuffisamment étendues et escarpées pour avoir donné naissance à un type « montagnard » différent morphologiquement du type « de plaine ».

Ce n'est donc sans doute pas là qu'il faille rechercher l'origine de cette importante différence morphologique. (…)

-        membres postérieurs : l'existence d'un ongle noir « au moins » ne correspond , à ma connaissance, à aucune réalité « de noblesse » du chien, tout au plus, les Dahoussaqs, qui restent les meilleurs connaisseurs, préfèrent-ils que les ongles soient noirs, car, disent-ils ceux-ci se cassent moins aisément en terrains rocailleux.

 

-        allures : aucune remarque, sinon que le trot relevé (genre de trot espagnol du cheval) et le « passage » du lévrier sahélien et de l »Azawakh, le rapproche plus du saluki que du sloughi.

(…)

-        couleur : la robe présente toujours des balzanes, un plastron blanc, de même qu'un pinceau à la queue. La liste en tête, l'écharpe, bien que répandues ne sont pas souhaitables, et ceci pour plusieurs raisons :

                       1- ces tâches sont inesthétiques,

                       2- des reproducteurs qui possèdent déjà du blanc engendreront bien évidemment des produits mal tâchés (l'expérience le prouve, la génétique également).

                       3- depuis 1971, une sélection très sévère a été réalisée, éliminant sans discussion les sujets présentant des écharpes et des listes importantes. Des portées entières ont été ainsi été supprimées; à l'heure actuelle plus de 40 chiens ont été écartés.

 

Il serait donc à mon avis très regrettable d'aller maintenant  à l'encontre de cette sélection qui a permis l'obtention de très beaux produits.

 

Remarque : une liste en tête très légère ne doit pas entraîner l'élimination des chiots, car l'expérience prouve que vers 7 à 8 mois ces listes s'estompent ou disparaissent.

 

(…) Conclusion : Je dirais que je suis d'accord avec le standard existant, à l'exception des points concernant les ongles et les tâches blanches.



11/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres