Azawakh-Oska

Azawakh-Oska

QUELLE INTERVENTION HUMANITAIRE POUR LE NORD MALI ?

Rien qu'avec la nouvelle vague de sécheresse qui sévit sur le Sahel, un apport massif de céréales (mil et sorgho) était nécessaire, et d'ailleurs programmé.

Mais la nouvelle catastrophe attendue se trouve amplifiée par la prise en otages des populations par trois forces militaires rivales :

- l'armée gouvernementale qui contrôlait, avec ses garnisons, le territoire depuis 1960 à la suite de plusieurs révoltes de l'élite touarègue, et pour les prévenir;

- les groupes rebelles de Touaregs (le MNLA) dont l'épine dorsale est constituée d'ex mercenaires au service du tyran Kadhafi, retour de leur apprentissage de la guerre avec un arsenal le plus sophistiqué;

- les milices islamistes de l'Aqmi et de Ansar Dine, implantées au nord Mali depuis plus de dix ans avec la complaisance passive des autorités du Mali.

 

Pour les populations, touarègues, songhaïs, peules et bambaras, l'effroyable terreur déployée conduit à l'exode massif, hors des cités d'abord, puis vers l'étranger.

La solidarité africaine des paysans voisins se met en branle, mais avec les limites liées à la pauvreté.  Puis les organisations humanitaires déjà sur place tentent d'intervenir dans les brèches qui leur sont accessibles.

 

Et nous, les amis de ce pays et de ses hommes, que pouvons nous faire ?


- notre expérience personnelle des années 70 et 80 nous amène à nous méfier du business des intermédiaires aux aguets : les notables, les associations dites "de solidarité", les administrations et les militaires;

 

 - seules les organisations qui distribuent elles-mêmes avec des frais de gestion inférieurs à 20% de leur budget méritent la confiance;

 

- mais le plus important est de regarder et analyser clairement les enjeux sociaux, politiques et énergétiques, de dénoncer l'oppression durable que subissent des minorités ethniques et culturelles depuis des décennies, et d'oser stigmatiser et combattre l'impérialisme islamiste qui étend son emprise telle une pieuvre aux cent bras.

 

                                                                                                G.C.

 

 



10/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres