Azawakh-Oska

Azawakh-Oska

LE NOUVEAU STANDARD ENRAGE LES AUTEURS DES DÉRIVES

C'était bien l'objet de la révision du standard de notre Lévrier de l'Azawakh lancée par le club Slag en 2010 :

- mettre un terme au laxisme pratiqué par certains juges pour arranger des éleveurs et des exposants de leurs amis,

- dénoncer et bloquer les appels à l'élargissement du standard à des formes abâtardies et à un large éventail des couleurs admises, appels lancés sous forme d'une prétendue "pétition internationale", et à un véritable harcèlement sur les réseaux sociaux.

Notre blog avait permis, depuis trois années, de révéler abondamment les avatars de cette "déviation", et de les dénoncer.

 

Toutefois les acteurs de cette dérive, tout en continuant leurs "expérimentations" marginales avec des chiens importés du Sahel et d'ailleurs (aux types déviants) se sont remis à élever des lignées tout-à-fait conformes au standard.

Mais le ver est dans le fruit, car la complaisance de quelques juges, et la lenteur de l'administration, ont permis d'inscrire au LOF des chiens porteurs de la dilution. Nous trouverons donc désormais dans les lignées ce trait génétique pourtant exclu par le standard.

 

Dans l'immédiat, le nouveau standard ayant "force de loi" a bloqué les oppositions systématiques et les appels à la dissidence du groupe de Mme Lundqvist et de M. Dupraz. Mais la duplicité de la présidente du club Slag devrait permettre à la dissidente exclue du club d'y revenir prochainement. Dans l'immédiat, son associé M. Dupraz ne désarme pas sur Facebook pour relancer ses ragots et cracher sa haine envers le nouveau standard et ceux qui ont conduit cette révision.

Restons stoïques : les chiens aboient, et la caravane passe.

 

Août 2015



17/08/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres