Azawakh-Oska

Azawakh-Oska

IMPRESSIONS D'UNE EXPOSITION : LA NATIONALE D'ELEVAGE 2011

 

Aulad al Sahra Lubaya - BOB

 

 

 

 

 

A Villers-Châtel (près d'Arras) les 23 et 24 juillet.

Le château et ses vastes abords et dépendances si aimablement et gracieusement mis à notre disposition par M. de Franssu ont été un cadre qui a bien favorisé l'ambiance de cordialité et de généreux partage qui doit empreindre cette manifestation singulière. Et la collaboration avec le Club des Lévriers du Haut de France, qui a assuré la maîtrise d’œuvre et l'intendance de la fête, a permis un encourageant succès.

 

Participation.

Malgré la concurrence en juillet de trois autres grandes manifestations (World Dog Show, championnat national, Eurocoursing) nous avons reçu l'inscription de 120 chiens, dont 36 azas, le lot le plus nombreux.

Rendons hommage aux exposants qui, inscrivant l'un 8 sloughis et l'autre une dizaine de divers "primitifs", ont permis l'homologation du championnat de course, et enrichi la qualité de notre rencontre.  Et merci aux deux photographes bénévoles (MM. Cadosh et Giambi) qui nous offriront un reportage de qualité "pro" !

 

Jugements.

Le juge roumain Cristian Vantu, connu pour son intérêt particulier pour l'Azawakh et aussi par les textes qu'il a publiés, s'est acquitté de sa mission avec compétence, réflexion, et un sens pédagogique réel et efficace.

L'homogénéité du lot a permis de ne pas amener le juge à ne pas disqualifier certains sujets ni à attribuer le qualificatif "insuffisant"...  On ne peut que se réjouir de la connaissance du standard et de son respect par les exposants.

Certes les sujets étaient dans leur grande majorité bien conformes au type valorisé, mais on peut toutefois regretter un manque de diversité : peu de robes bringées, et une tendance à aller vers l'hypertype chez certains exposants (éleveurs), voire à produire des sujets se ressemblant quasiment comme des clones ! Le maintien de la diversité dans le respect du standard n'est pas un chemin aisé... Nous avons encore du travail devant nous !

 

Conseils et orientation de l'élevage

Il est dommage de n'avoir pas su profiter de la participation d'un juge si compétent et dévoué pour la race en vue de pouvoir conseiller les éleveurs dans le choix des géniteurs et les appariements les plus opportuns et prometteurs. Gardons en tête cette perspective pour l'an prochain.

 

L'épreuve de poursuite à vue sur leurre

Bien que n'étant pas pratiquant ni connaisseur de la p.v.l., le spectacle de cette compétition si bien conduite m'a convaincu de l'intérêt supérieur du circuit fermé : pas de perte de temps à remonter le leurre, pas de dégât au terrain par les passages de la moto, bref un très beau spectacle, et rondement mené !

 

                                                                            Gervais Coppé   

 

 

 

 

Un grand merci à Jean Marc Giambi et Emmanuel Colin pour ce beau souvenir en images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




27/07/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres