Azawakh-Oska

Azawakh-Oska

CHRONIQUE D'UNE MYSTIFICATION

 

LA  RETREMPE  DE  L'AZAWAKH  AVEC  LE SLOUGHI

 

En 2002, des membres de notre club de race ont exprimé leur inquiétude devant le nombre réduit de géniteurs utilisés pour la diffusion du Lévrier de l'Azawakh en Europe, redoutant la poursuite de la consanguinité initiale, et ses effets néfastes.  

 

En fait, ces éleveuses auraient pu s'en prendre à elles-mêmes d'avoir eu recours à un lot très étroit d'étalons, toujours les mêmes : Firhoun, Geffel, Greboun....

Elles ont aussi saisi le cas hypothétique de maladies : « syndrome de Wobler, épilepsie »... sur lesquelles on ne tenait que des suspicions, mais aucun diagnostic précis fondé sur un matériel statistique.

 

Un généticien, le Pr Denis, sollicité par Mme Seigneur, avait alors préconisé trois mesures pour remédier à une situation générale de restriction du pool génétique :

-       d'abord : utiliser le plus possible de reproducteurs mâles, à la limite presque tous les mâles qui naissent, ce qui paraît une mesure sage et facile à adopter;

-       ensuite : avoir recours à des animaux importés bien typés, mais à contrôler sur la descendance (livre d'attente sur trois générations),

-       et, en ultime recours, envisager la retrempe avec une race voisine; le sloughi étant alors indiqué, puisque 20 ans plus tôt  Sloughi et Azawakh avaient pu être considérés un temps  comme deux variétés d'une même race.

-        

Devant cette troisième mesure, seulement envisagée par un scientifique n'ayant pas l'expérience particulière  de nos races, l'assemblée générale de Brissarthe (20 juillet 2002) a exprimé sa nette opposition (rapport du président Meunier). Et, par la suite, le comité n'a fait que confirmer son hostilité à une telle éventualité.

 

Mais cette hypothèse d'élevage a été ensuite gonflée comme une baudruche et brandie comme la monstrueuse erreur du Slag, qualifié par la personne au centre de cette offensive (Mme Lundqvist) de « risée du siècle pour la cynophilie mondiale », rien que cela...

 

Toute rumeur ayant la peau dure, cette menace a été savamment entretenue par un petit groupe orchestrant une dissidence, et cherchant à influencer puis à contrôler le Slag, en s'exprimant sur le net au moyen de plusieurs sites et blogs, et lançant même une pseudo « pétition internationale » demandant la disqualification de notre club à exercer la tutelle sur le standard du Lévrier de l'Azawakh. 

 

En fait, cette pétition n'est qu'une liste de leurs relations et clients (et pour certains, sans leur accord explicite), ne comportant aucun nom d'autorités reconnues par la F.C.I. :  ni zootechnicien ou naturaliste, ni généticien ou africaniste.  Bref, cette pseudo-pétition qui est ré-apparue récemment, tel le monstre du Lochness, n'est qu'une imposture à épisodes, mais qui engage des personnes peu et mal informées, certaines n'ayant d'ailleurs aucune relation avec cette race.  Nous vivons l'époque du « pétitionnisme »...

 

Ce motif de la retrempe associé au Wobler et à l'épilepsie a été depuis amalgamé par ces gens à la noble raison de ne pas pratiquer du « racisme » en accueillant sous le label « Lévrier de l'Azawakh » tous les types et les couleurs de chiens que l'on rencontre sur les routes du sahel, un risque que le Pr Denis avait déjà bien pressenti et dénoncé.  Ces apprentis-sorciers entonnant le refrain qui justifie un tel laxisme :« Mais ces chiens existent au Sahel !...Et ils représentent du sang neuf et frais à importer d'Afrique !... »

 

On peut rire de ces inepties, mais elles constituent l'élément principal du programme de liquidation de la cynophilie de ce groupe factieux;  alors que la cynophilie, elle, à l'opposé, prétend s'appuyer sur la pratique de la sélection.

Le rappel de cette position sans appel prise par notre club en 2002 devrait contribuer à éteindre les braises de cette rumeur, et à étouffer la dissidence en cours.

 

C'est le voeu des responsables de la race au sein du comité du Slag !

 

 


 

Documents joints:

 

 

 

 

 

 

 



24/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres