Azawakh-Oska

Azawakh-Oska

26 novembre 2014 ... LA FIN DE NOTRE MARATHON, ENFIN !

La bonne nouvelle nous a été transmise ce jour par  Claude Guintard, professeur d'anatomie comparée à l'école vétérinaire de Nantes, membre de la commission scientifique de la SCC et de la commission des standards de la FCI.

Le secrétariat exécutif de la FCI vient d'adresser au Pr Guintard un message lui signifiant que le travail initié par le comité du club Slag, sous la présidence de Jean-François Abisse, puis finalisé en septembre 2013 sous les conseils et le contrôle des professeurs Triquet et Guintard a été jugé positivement par le General Committee de la FCI.

Citons Claude Guintard : "Le standard ne demande plus d'autres corrections ou modifications, l'ensemble des propositions faites a été retenu. Le standard devrait donc être publié en l'état début 2015. Vous pouvez annoncer la bonne nouvelle..."

Sur ce long chemin nous avons affronté des réticences de quelques élevaurs, de l'incompréhension de plusieurs amateurs, de l'obstruction et des coups bas de certains connaisseurs bien (ou trop) impliqués, voire même des propos diffamatoires bien identifiés.

Mais le bonheur est d'avoir reçu le soutien motivé, documenté et sans faille de plusieurs acteurs durant cette révision d'un document administratif parsemé d'erreurs et d'imprécisions dès le début.

 

Rendons ici un vibrant hommage au professeur Raymond Triquet qui, à la demande de André Varlet, a consacré en février et mars 2013 des journées entières à examiner et à corriger la première mouture de notre travail, que nous avions considéré alors convenable et définitif.

Mais des remous malveillants au sein du Slag sont parvenus à bloquer la procédure de transmission du dossier à la FCI.

Une nouvelle intervention de André Varlet a provoqué une ultime réunion "de conciliation" en septembre 2013, au domicile de M. Brassat-Lapeyrière, à St-Crépin-d'Auberoche. Et là, sous l'autorité magistrale des professeurs Triquet et Guintard, l'accusation de falsification a été levée, des précisions mineures ont été apportées, et la validation de notre travail par la SCC ainsi confirmée.

Puis ce fut au professeur Claude Guintard de présenter le bébé devant les fonts baptismaux de la FCI, pour recevoir l'onction de notre autorité de référence internationale. Cela a rallongé le délai d'une année, mais la chose est accomplie, le marathon bouclé !

                                                            ____________________

 

Voilà 47 ans que je me passionne pour cette race canine et que je l'élève.

J'ai souvent célébré le travail compétent et aimant des éleveurs touaregs et dahoussahaqs qui nous ont transmis, offert, ce trésor de la sélection.

Aujourd'hui, au nom des amateurs européens de cette race j'ajoute à cet hommage les noms des naturalistes érudits que sont Raymond Triquet et Claude Guintard.  Ce dernier a d'ailleurs un autre titre de gloire, c'est d'avoir étudié et merveilleusement exposé dans un livre récent la trajectoire de "L'Aurochs, de Lascaux au 21ème siècle".  Le Lévrier de l'Azawakh et l'Aurochs, deux aventures zootechniques assez semblables, mutatis mutandis.

 

Ce jour, m'inspirant de la chanson de Jacques Higelin, je voudrais clamer ma joie d'un

                                  "champagne pour tout le monde et caviar pour les autres !

 

 

                                                                                     Gervais Coppé

                                                                                      



26/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres